Agit, ne réagit pas.
Contribue, ne te plaines pas.
Donne, ne retiens pas. 
Accepte, ne rejette pas.
Shiva Guruji Aruneshvar
 

December 31, 2016

December 17, 2016

November 26, 2016

November 19, 2016

Please reload

November 19, 2016

Voilà une liste avec les 36 tattvas, expliqués par Shiva Guruji Aruneshvar, qui est connecté avec Shiva au niveau de l’âme et qui connaît tous ces éléments de création, les 36 tattvas et qui peut en effet les voir. Le Maître de l’Himalaya explique que l’illumination ce...

AUTO-PERCEPTION Qui est ce “je”, qui veut être heureux, immortel et en pleine conscience? C’est une question cruciale, parce que nous orientons nos vies vers lui. Même le travail altruiste que nous faisons, au final, c’est pour ce « je ». Souvent nous donnons et contribuons à une bonne cause, parce que ça me fait heureux et me donne de la satisfaction. C’est pourquoi il est important de savoir qui je suis, de savoir d’après quoi ou qui je vis ma vie. Qu’est-ce que c’est la perception de moi? Corps, Esprit et Intellect Est-ce que je suis consciente de qui je suis? Souvent nous pensons à nous-mêmes, nous nous identifions avec le fait d’être femme ou homme, jeune ou vieux, grand et petit, sain ou malade etc. D’où nous assumons que nous sommes le corps. Quand nous faisons l’expérience de confort ou inconfort avec le corps, nous nous identifions avec le corps et en tant que corps nous éprouvons la situation. J’assume que je suis l’esprit, quand je me sens heureux ou malheureux, enthousiaste ou déprimé. Quand je sens que j’aime ou je rejette quelqu’un, je m’identifie avec l’esprit. Guidés par les inclinations, aversions et émotions, nous sommes guidés par notre esprit. Le moment quand nous pensons que nous sommes intelligents, savants ou ignorants, clairs ou confus, nous nous identifions avec l’intellect. Quand je pense que je comprends et que je sais, j’assume que je suis l’intellect. En tant qu’intellect, je suis le penseur et le connaisseur. On se perçoit majoritairement en tant que corps, esprit et intellect. De cette manière, ce qu’on fait, c’est pour le corps, l’esprit et l’intellect. Nous faisons des efforts pour être en bonne santé et en bonne forme, pour éviter ou enlever la douleur ou des problèmes physiques. Nous cherchons du succès dans notre profession, plus de savoir et de reconnaissance pour notre intellect et ego. Nous voulons profiter de notre vie avec des activités et poursuites. Nous voulons du bonheur, plaisir et de l’excitation– pour l’esprit. En résumé, nous retournons à la quête originale d’être immortel (corps), d’être omniscient (intellect) et heureux (esprit). N’importe ce qu’on fait, au final c’est pour atteindre c’est trois objectifs de l’existence humaine. Si nous pensons aux êtres humains, ce qu’ils vivent et pour ceux qu’ils travaillent, on retourne à ces trois notions de nous-mêmes: corps, esprit et intellect. Basé sur cette assumption, nous menons nos vies et elle deviant la foundation de notre vie. C’est vraiment qui je suis? Je ne suis pas le corps. Le corps disparaît après la morte. J’ai un corps, qui traverse des conditions différentes, mais je ne suis pas le corps. Je ne suis pas l’esprit. Je suis conscient de ce qui est dans l’esprit, si il est agité, calme ou troublé. Je suis conscient de mes émotions. L’esprit est un instrument puissant aussi, mais ce n’est pas moi. Je suis différent de l’esprit. Je ne suis pas l’intellect. J’ai un intellect, qui est une faculté puissante, qui différencie l’être humain des animaux. Je suis consciente de l’intellect et du savoir que j’ai. C’est mon pouvoir et ma faculté, mais ce n’est pas moi ! Je suis différente de l’intellect. Différence entre celui qui voit et ce qui est vu Afin de comprendre pourquoi nous ne sommes ni le corps, ni l’esprit, ni l’intellect, la logique suivante de celui qui voit et de ce qui est vu peut être appliquée : quand les yeux voient quelque chose, je sais que ce que je vois ne peut pas être l’œil même. L’œil est le sujet, celui qui voit et ce que je vois c’est l’objet. De la même façon, je suis consciente du corps, de l’esprit et de l’intellect, mais je suis different d’eux. Nous avons la forte notion d’être notre corps, l’esprit et l’intellect depuis la naissance. En appliquant cette logique de celui qui voit et ce qui est vu avec une pensée rationnelle, nous pouvons montrer, que nous sommes différents du corps, de l’esprit et de l’intellect. Le besoin de savoir “Qui suis-je”? Sous quelles assomptions gérons-nous notre vie et fixons-nous nos objectifs de vie? Je dois savoir qui je suis pour diriger l’énergie dans la bonne direction. Quel est le but pour lequel je travaille ? Qu’est-ce que je fais vraiment dans ma vie ? MA RÉALITÉ Je suis le Soi. Je ne suis pas le corps, ni l’esprit, ni l’intellect. Je suis celui qui est conscient de ces trois, mais qui est indépendant d’eux. Le corps, l’esprit et l’intellect sont des manifestations apparentes du Soi et des instruments pour celui-ci. Le soi c’est qui je suis, c’est la réalité qui ne change pas, qui est toujours là et qui reste intact. N’importe ce qui arrive au corps, esprit ou intellect, le soi, l’essence de l’être humain reste la même. C’est la vérité, le le substrat de la vie et de nous mêmes. Mon Soi : Sat- Chit – Ananda Mon soi, en d’autres mots, c’est Sat – Chit – Ananda. Mon soi intérieur et la vraie identité c’est Sat, c’est la vérité, c’est ce qui est immortel et sans changement. C’est Chit, la conscience pure et Ananada, le bonheur et la béatitude. De même, en décrivant les caractéristiques de l’océan, qui est vaste et profond, Sat-Chit-Ananda, indiquent qui je suis, ce que c’est mon Soi. SAT – la vérité Notre soi c’est SAT, c’est la vérité, immortel et immuable. Sat signifie l’existence. C’est toujours là et va toujours être là. C’est au-delà de l’espace et du temps. C’est inconditionnel et indépendant. Sat signifie la réalité absolue, qui toujours EST. Notre soi c’est SAT, sans début, puisque ça a toujours existé. Il est sans fin, impérissable et indestructible. C’est éternel et immortel. C’est omniprésent et existe partout. C’est infini et sans limites. Le soi est immuable et inébranlable. N’importe ce qui arrive, c’est toujours là. Sat est sans forme et pas limité par la forme et l’espace. Notre soi c’est SAT, et tel que c’est subtil et sans attributs. N’importe quelle forme peut potentiellement en émerger. Dans notre soi, des possibilités infinies résident. Notre soi n’est pas un objet, il est non-manifeste et il est au-delà de la perception de sens. Le soi n’est pas affecté par des influences externes, il ne peut pas être modifié et il ne change jamais. Sat est l’existence, l’immortalité et la vérité, c’est la vraie nature de notre soi. C’est pourquoi nous sommes libres de la douleur, d’inconfort et du malheur, quand nous sommes dans le Soi. Chit Chit est le deuxième aspect de notre Soi, c’est la conscience pure et notre vrai soi. C’est la conscience pure qui est omniprésent et l’essence de toute vie. La conscience pur est comparable à la lumière grâce à ce que l’intellect peut voir. La conscience illumine les pensées et motions et donne de la béatitude. Grâce à la conscience l’intellect fonctionne. La conscience qui illumine l’esprit, le corps et l’intellect reste intacte face aux conditions changeantes dans lesquelles les derniers se trouvent. La conscience est toujours là, indépendamment du fonctionnement de l’intellect et de l’esprit. La conscience pure est indépendante de l’ignorance et du savoir. La conscience nous montre ce que nous savons que ce que nous ne savons pas. Le soi n’est jamais dans l’ignorance, le soi est Chit, la pleine conscience, comme il n’y a jamais de l’obscurité dans le soleil. Chit correspond à notre nature essentielle, qui est la pure conscience. Ananda- Béatitude Ananda c’est de la béatitude totale, du bonheur et notre vraie nature. C’est sans désirs et problèmes, C’est l’intégralité. Le soi ne devient pas heureux ni triste, le soi EST le bonheur, il est déjà entier et complet et a tout ce qu’il lui faut. C’est l’esprit qui est heureux ou malheureux, mais le soi EST le bonheur. Quand notre esprit fait l’expérience du soi, il éprouve cette béatitude, qui est la vraie nature intérieure. Notre soi est libre de soucis, il est le bonheur. On pense qu’on devient heureux quand on réalise ses désirs. En réalité, nous devenons heureux, quand nous entrons en contact avec le vrai soi à l’intérieur, qui est notre âme et ceci arrive, quand nous sommes sans désirs. Le désir déconnecte l’esprit avec le soi. Quand le désir est réalisé, l’esprit entre en contact avec le soi ce qui est l’expérience du bonheur. Ensuite, un nouveau désir apparaît et bloque le contact de l’esprit avec le soi. Comme résultat, l’esprit encore une fois fait l’expérience de soucis. Il semble que l’esprit devient heureux, quand nous réalisons un désir et obtenons l’objet désiré. En fait, l’esprit devient heureux, quand il entre en contact avec le vrai soi. Le soi c’est Ananda, c’est le bonheur. Est-ce que j’ai besoin de réaliser tous les désirs pour rester heureux ? Ou est-ce que j’ai besoin d’atteindre un état sans désirs ? Le vraie question c’est : est-ce que je suis l’esprit ? parce que c’est l’esprit qui devient heureux et malheureux. Je suis le Soi, le bonheur lui-même. Je ne suis pas l’esprit qui oscille avec le plaisir et problème. Quand je réalise ma vraie nature, la présence ou absence de désirs devient insignifiant. Ceci ne m’affecte pas. Les nuages n’affectent pas le soleil. De même, les désirs ne peuvent pas m’affecter, uen fois quand j’ai réalisé qui je suis de vrai. Néanmoins, les désirs peuvent représenter un obstacle sur le chemin vers la réalisation du soi, la réalisation de qui je suis. Plutôt que satisfaire tous les désirs, afin de réaliser l’état de bonheur et du soi, je dois me débarrasser des désirs. Souvent nous avons l’impression que réaliser nos désirs nous donnera du bonheur. En réalité, le bonheur n’est pas dérivé des objets externes, il émerge du soi, qui est la vérité et le bonheur lui –même. Nous ne sommes pas le corps, ni l’esprit, ni l’intellect. Nous sommes le soi. Le soi est entier et complet. Il est toujours conscient, heureux et immortel. Le soi est libre de toute limitation. OM Namah Shivaya Shiva Guruji Aruneshvar

September 4, 2016

Please reload

© 2016 by Shiva Guruji Aruneshvar. Created with Wix.com

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Shiva Guruji
  • Shiva Guruji
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now